A PROPOS DE L'OIM EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) est présente en République Démocratique du Congo (RDC) depuis 1994 et bénéficie depuis le 31 juin 2001 d’un statut diplomatique sur le territoire congolais, grâce à la signature d’un Accord de siège entre le Gouvernement congolais et l’OIM.

L’OIM dispose de bureaux dans les provinces les plus vulnérables de la RDC : outre le bureau principal de Kinshasa, l’OIM est présente en Ituri (Bunia et Komanda), au Nord-Kivu (Beni, Butembo et Goma), au Sud-Kivu (Bukavu), au Tanganyika (Kalemi), au Haut-Katanga (Lubumbashi), au Kasaï Oriental (Mbuji Mayi), au Kasaï Central (Kananga) et au Kasaï (Tshikapa).

L’OIM gère une grande variété d’actions qui touchent à tous les aspects des mouvements migratoires et de la protection des migrants et des déplacés internes : assistance humanitaire aux personnes vulnérables, stabilisation et reconstruction des zones post-conflit, rétablissement de la confiance entre les populations locales et les autorités locales et nationales, lutte contre la propagation des épidémies (notamment Ebola), suivi des mouvements de population, lutte contre la traite des êtres humains, formation de la police, commerce licite et responsable des minéraux, et désarmement, démobilisation et réintégration.

En raison des crises et conflits qui l’affectent, la RDC est considérée comme un pays prioritaire pour l’OIM. En partenariat étroit avec les autorités congolaises, la communauté internationale et la société civile, l’OIM a développé de nombreux programmes et actions pour améliorer la gestion des migrations et la protection des migrants et des déplacés internes dans le pays.

En tant que Mission auprès d’un pays-membre de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), l’OIM en RDC rapporte directement à son Bureau régional pour l’Afrique australe, à Pretoria, en Afrique du Sud.

La RDC partage es frontières avec 9 Etats, membres de commissions régionales de toutes les parties de l’Afrique. C’est pourquoi la Mission de l’OIM en RDC coordonne ses initiatives avec les Bureaux régionaux d’Afrique australe, orientale et occidentale, ainsi qu’avec les Bureaux de liaison auprès de l’Union africaine (UA), de la Commission économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), de la SADC, de la Commission économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), du Marché commun pour l’Afrique orientale et australe (COMESA) et de la Communauté est-africaine (EAC).

L'OIM compte actuellement 172 Etats-Membres, auxquels s’ajoutent 8 Etats qui ont le statut d’observateur, ainsi que de nombreuses organisations internationales et non gouvernementales. Elle dispose de près de 400 bureaux répartis sur tous les continents.

Créée en 1951, l’Organisation internationale pour les migrations est l’organisation intergouvernementale chef de file dans le domaine de la migration. Elle est attachée au principe selon lequel des migrations qui s’effectuent en bon ordre et dans le respect de la dignité humaine sont bénéfiques aux migrants et à la société. Elle œuvre de concert avec ses partenaires de la communauté internationale pour aider à relever les défis opérationnels croissants de la migration, améliorer la compréhension des questions migratoires, encourager le développement économique et social par la migration et préserver le bien-être et les droits humains des migrants.

Pour en savoir plus : https://www.iom.int/fr