Relèvement précoce et résilience communautaire : axe prioritaire important dans la stabilisation des territoires post conflit de Rutshuru et Nyiragongo

Afin de contribuer à la réalisation de cet objectif important de stabilisation,  l’OIM, par l’entremise de son partenaire d’exécution  Bureau d’information, formation, échange et recherche pour le développement(BIFERD), met en œuvre des projets communautaires permettant à la communauté dans son ensemble d’accéder à une assistance selon les besoins précédemment identifiés. Cette intervention comprend trois types d’activités interalliées. En effet, premièrement des champs pilotes sont mis en place au profit de 1, 600 ménages qui vont travailler et  bénéficier des récoltes.  L’appui de l’OIM comprend la fourniture de semences et d’outils agricoles. Aussi, 55 jeunes agriculteurs ont reçu une formation sur l’utilisation des produits phytosanitaires et d’outils agricoles afin d’assurer le suivi d’activités au niveau local.

Deuxièmement, quatre (4)  routes de desserte agricole sont en cours de réhabilitation afin de faciliter l’accès des produits aux marchés. Cette activité, exécutée selon l’approche Haute intensité en main d’œuvre locale (HIMO), permet à la communauté de bénéficier d’une part des infrastructures de base  et  d’autre part de générer des revenus aux travailleurs journaliers au  niveau de la communauté. La troisième catégorie des interventions est l’appui à la création de centres d’apprentissage des métiers pour l’autonomisation des femmes et de jeunes filles dans les villages de retour. 

Contact : Dr Seybou Boubacar, E-mail BSEYBOU@iom.int