Démarrage des activités de l’OIM dans la mise en œuvre du projet conjoint IRF dans la Province Orientale, AMANI NI NJIA YA MAENDELEO : « la Paix est la voie du Développement »

Dans le cadre de la stratégie révisée de stabilisation en République démocratique du Congo (RDC), un projet conjoint a été mis en œuvre, sur tout le long de l’axe Mambasa dans la Province d’Ituri, par le Programme des Nations-unies pour le développement (PNUD), le Programme des Nations-Unies pour les établissements humains (UNHABITAT), l’Organisation des Nations-Unies pour la Science et la Culture (UNESCO), l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Ce projet vise à renforcer l’autorité de l’état, contribuer au dialogue démocratique, relancer l’économie et construire la cohésion sociale.

En partenariat avec les ONG  nationales, Réseau Hakina Amani (RHA) et Action pour la Promotion de l'Entrepreneuriat au Congo (APEC), l’OIM  déroule ses activités sur tout le long de l’axe d’intervention : Mambasa, Epulu et Nia Nia.  La mise en œuvre de ce programme a débuté avec l’organisation de sept barzas communautaires  du 08 au 21 mars 2015.

Ces réunions ont permis à la communauté de faire une analyse de la situation sécuritaire, des conflits et de la gouvernance de leur localité. Des ateliers de formation de cinq jours des Chefs de chefferie ont également été organisés. L’objectif de ces ateliers était d’amener les parties prenantes à se mettre d’accord sur les causes  des conflits et les voies possibles des solutions.

Ces réunions communautaires ont été d’excellentes opportunités pour créer et redynamiser les cases de femmes en mettant en œuvre des activités de recyclage psychosocial  sur toutes les localités de l’axe d’intervention : Mambasa, Mandima, Banana, Bandisende, Epulu, Salate, Molokai, Badengaido et Nia nia.

Outre ces activités communautaires, l’OIM a lancé une évaluation pour la réouverture de la route Mambasa- N’duye sur le long de la Réserve à Faune d’ Okapi (RFO), pour calculer le nombre de Kilomètres de route possibles à rénover avec le budget attribué à l’origine sur l’axe Mambasa Luemba.

Soixante (60) km de pistes entre Mambasa et N’duye ont ainsi  été parcourus à plusieurs reprises en présence d’un ingénieur, d’un Chef de chantier et du représentant de l’office des routes de Mambasa. Les travaux de réhabilitation des Routes devront débuter au mois de juin 2015.

Une étude de faisabilité pour la construction et la réhabilitation de commissariats  a également été faite.  De nouveaux commissariats seront construits à Mambasa, à Epulu, et à Nia-Nia où la police est actuellement hébergée dans un vieux bâtiment de l’époque colonial, très vétuste.

L’OIM a également effectué une étude des besoins et des coûts pour la formation de 200 policiers à Mambasa avec des modules spécialisés qui seront dispensés par UNPOL.

Ces activités, mises en œuvre avec les agences partenaires grâce aux fonds pour la consolidation de la paix du Bureau des Nations Unies pour l’appui à la Consolidation de la Paix (PBSO),  entrent dans le cadre du soutien que l’OIM apporte au gouvernement de la République démocratique du Congo pour  le renforcement de restauration de l’autorité de l’état, la  contribution au dialogue démocratique, la relance de l’économie et la construction de la cohésion sociale.

Contact : Olivier Truchetet,E-mail otruchetet@iom.int