Opérations d’Urgence et de Coordination Humanitaire à l’Est de la RDC (Décembre 2017)

L’OIM appuie l’éducation et la formation professionnelle de 1.950 filles et garçons vulnérables dans les sites de déplacement sous sa coordination au Nord-Kivu.

L'Est de la République Démocratique du Congo (RDC) fait face à des conflits armés et des violences opposant d’une part les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et d’autres part les groupes armés eux-mêmes. A ces conflits viennent s'ajouter des conflits intercommunautaires.

Ces conflits sont à la base de la détérioration de la qualité de la sécurité et d’importants besoins humanitaires en protection et en assistance des Personnes Déplacées Internes (PDIs) en ressortent.

Il en ressort également un déplacement massif de la population qui exacerbe la vulnérabilité des personnes affectées. La Province du Nord Kivu compte actuellement 1.100.000 PDIs (OCHA: Note d’information Humanitaire du 11 Décembre 2017)

L’Organisation internationale des Migrations (OIM) coordonne l’assistance humanitaire dans 13 sites de déplacement où vivent 12.400 ménages de 42.433 individus (Base des Données de l’OIM au 25 Novembre 2017).

Veuillez lire le rapport complet sur ce lien: Opérations d’Urgence et de Coordination Humanitaire à l’Est de la RDC (Décembre 2017)